Apprenez à créer votre potager facilement
février 6, 2019 Jardinage Pas de commentaire

Vous avez décidé de créer votre propre potager et profiter de vos propres fruits et légumes ? Cette idée est en effet séduisante ! Pouvoir chaque jour créer des repas à partir de ses récoltes fera votre fierté. Pour y parvenir, voici quelques règles simples pour créer votre potager.

Le potager ce n’est pas compliqué !

Pour réussir votre potager, vous devez suivre quelques étapes simples. Pas à pas, vous allez pouvoir préparer le terrain qui va accueillir votre sélection de fruits et légumes. Faciles à faire, posséder son propre potager permet de réaliser des menus variés.

Déterminer la taille de votre potager

Pour commencer, vous devez décider de la proportion de jardin que vous allez dédier à votre potager. Vous pouvez commencer petit puis agrandir au fur et à mesure. De cette façon, vous obtiendrez un bon potager sans vous presser.

Les débutants pourront se concentrer sur une surface de 30 à 50 m2. Une fois qu’ils auront acquis assez d’expérience, ils pourront penser à créer de nouvelles parcelles de potager.

Connaître la nature de votre sol

Avant de procéder aux plantations, vous devez connaître avec précision la nature de votre sol. En effet, selon sa composition, vous allez pouvoir planter directement. Il est également nécessaire de rajouter des éléments naturels supplémentaires pour un sol prêt à accueillir toutes vos plantations. Vous pouvez donc être en présence de sols :

· De type argileux : difficile à travailler tel quel, son humidité peut empêcher le bon développement de votre potager. Pour remédier à la situation, il faudra bêcher l’ensemble de la parcelle choisie et rajouter des matières organiques pour transformer le sol.

· De type sableux : sèche, elle peut accueillir un potager mais demandera un arrosage massif. Il faudra donc ajouter du compost et de l’engrais pour l’enrichir et l’humidifier.

· De type calcaire : Peu fertile et boueuse, ce sol va vous demander quelques efforts. Avant l’hiver, il faudra bêcher la terre pour la préparer aux plantations. Seuls certains fruits et légumes particulièrement résistants pourront se développer sur ce sol.

· De type humifère : trop humide, elle peut empêcher la pousse de vos fruits et légumes à cause d’un excès d’eau. Vous devrez donc réaliser un chaulage pour enlever l’acidité de la terre et drainer pour enlever une partie de l’humidité.

En cas de doutes, n’oubliez pas que la jardinerie la plus proche de votre domicile pourra vous donner des conseils experts avant de commencer les premiers semis.

Choisir le bon emplacement

Posséder son propre potager permet de déguster de délicieux légumes

Pour pouvoir pousser facilement et offrir des fruits et légumes délicieux, vos semis ont besoin de conditions avantageuses. Au moment de choisir l’endroit où le potager doit être installé, vous devez donc veiller à :

· Un bon ensoleillement avec une chaleur qui peut être uniforme sur l’ensemble du potager. Vous devrez donc éviter les endroits avec trop d’ombre. Pensez également à éloigner le potager des arbres car leurs racines vont gêner la pousse naturelle des fruits et légumes.

· Vous devez disposer d’au moins 30 centimètres de terre pour pouvoir offrir suffisamment de place à vos plantations. Les racines vont pouvoir se développer et vos récoltes seront goûteuses.

· Opter pour un sol plat pour que l’irrigation soit homogène et que l’arrosage ne se perde pas en ruissellement.

· Défricher et aérer son terrain pour le préparer à devenir un potager est une étape essentielle pour réussir cette installation. Les cailloux devront être enlevés. N’oubliez pas de débarrasser le sol des plantes sauvages et des mauvaises herbes. Une période de repos d’un à deux jours est à observer après le défrichage.

· Arroser son potager abondamment la première fois pour enrichir le sol et l’humidifier correctement.

Préparer le plan de son potager

Pour un potager bien organisé, je vous recommande de faire un plan. A chaque endroit du potager, vous allez décider quels fruits et légumes vont être plantés. Basez-vous sur la saisonnalité pour disposer d’un potager cohérent. Les plantations pourront ainsi se suivre pour chaque saison tandis que les autres parcelles seront préparées pour une nouvelle plantation.

Fonctionnez toujours par carrés pour chaque type de plantation. De cette façon, vous saurez exactement où elles se trouvent. Les plantations et les récoltes pourront être organisées de la meilleure des façons.

Il faudra également se baser sur les points suivants. Ils garantissent un potager idéal et productif avec de belles récoltes :

· Rotation des cultures tout au long de l’année

· Différences de formes végétatives pour éviter que certains plants gênent le développement des autres

· Densité de la plantation car il faut lui offrir la place suffisante. On parle alors de hauteur mais aussi de largeur pour avoir la place de se développer dans le potager.

Bien choisir ses semis et ses plantations

Les carottes sont facils à cultiver dans son potager

Une fois que le sol est prêt, les plantations à réaliser ne doivent pas se faire au hasard. Que choisir ? Quelle différence entre deux légumes ? Alors ne vous inquiétez pas, même si vous pensez qu’il y a trop de variétés pour faire le bon choix, vous pouvez vous baser sur la règle suivante. Le choix des bonnes plantations se fait en fonction du climat de la région concerné. En effet, les semis seront différents pour région sèche ou humide. Il en est de même pour les régions très ensoleillées et celles qui connaissent des variations climatiques importantes.

Pour se familiariser avec le potager, je vous recommande de commencer par des légumes faciles. Les navets, radis ou tomates sont très faciles à cultiver. Vous pouvez aussi planter quelques salades qui poussent sans aucune difficulté. Vous serez fier de voir vos premier légumes pointer le bout de leur nez. Les plantes aromatiques sont aussi un choix intéressant. En plus, elles vont ajouter du goût à tous vos plats. Possédant le pouvoir de repousser les parasites et les insectes, elles doivent fait partie de tout potager.

Pour que les plants ne se gênent pas les uns les autres, on place toujours les plus hauts au nord et les plus petits au sud. De cette façon, ils profitent tous du soleil.

Written by Sandy