Bien déclarer travaux de jardinage permet d'accéder à des avantages fiscaux
février 3, 2019 Jardinage 8 commentaires

Pour faire appel à un jardinier ou un paysagiste, vous devez savoir que ces services à la personne doivent être déclarés. Sur votre feuille d’imposition, il faudra donc trouver le bon endroit pour préciser ces prestations. Ne vous inquiétez pas, je vous explique tout !

Déclarer ses travaux de jardinage : les démarches à suivre

Les petits travaux de jardinage peuvent donner lieu à des déductions fiscales. Dans la limite de 5 000 euros par an, une bonne déclaration peut donc vous permettre de réaliser de belles économies. Mais cette tâche n’est pas aussi simple. Où inscrire le montant correspondant et comment déclarer travaux jardinage ?

Un formulaire spécifique

Tour d’abord, arrêtez de chercher la bonne case sur la déclaration classique car vous ne la trouverez pas. Depuis 2017, toutes les déductions fiscales et crédits d’impôts sont en effet à réunir sur le même formulaire 2042 RICI. A demander ou à aller retirer à votre centre des impôts habituel, vous comprendrez mieux quand vous l’aurez en main.

Lorsque vous réalisez votre déclaration en ligne, vous devez donc prendre le temps de remplir cette partie complémentaire pour avoir droit à toutes ces déductions. Vos dépenses de jardinage vous permettront d’obtenir un avantage fiscal uniquement si vous suivez les règles.

La rubrique « services à la personne : emploi à domicile »

Pour trouver où reporter le montant des petits travaux de jardinage réalisés à votre domicile, il faudra prendre en compte votre situation personnelle :

  • Optez pour la colonne 7DB pour les situations générales
  • Si les services à la personne ont été faites pour une personne de plus de 65 ans percevant l’APA, les sommes engagées sont à indiquer dans la colonne 7 DL

N’oubliez de cocher la case 7 DQ si vous faites appel à un jardinier pour la première fois. Si un des membres du foyer possède la carte d’invalidité ou la carte mobilité inclusion avec la mention invalidité, cochez la case 7DQ spécifique. Ces ajouts permettent de calculer le montant exact des déductions fiscales en fonction de sa situation personnelle.

Les travaux de jardinage exclus

Avant de vous lancer dans cette procédure, vous devez savoir que certains travaux de jardinage ne sont pas pris en compte pour le calcul des déductions fiscales. Si vous n’avez effectué que ces travaux de jardinage, vous n’aurez donc aucun intérêt à les déclarer puisqu’ils ne seront pas pris en compte :

  • La vente de plantes
  • La vente de matériel de jardinage
  • La conception de parcs paysagers
  • L’élagage
  • Les travaux de terrassement

Le prestataire auquel vous aurez fait appel doit vous remettre une attestation fiscale. Assurez-vous que les travaux de jardinage réalisés sont bien pris en compte par l’administration fiscale. Les plantations et l’entretien sont bien entendus acceptés. La cueillette et la récolte des fruits et légumes sont bien considérés comme des services à la personne. Calculez les frais du taillage de vos haies ou le débroussaillage et ajoutez le reste aux autres travaux de jardinage dont vous avez bénéficié.

Written by 2020horizon