Découvrez la permaculture pour exploiter la terre d'une toute nouvelle façon
février 10, 2019 Jardinage Pas de commentaire

Le concept de permaculture semble particulièrement difficile à expliquer. Si vous avez certainement entendu parler de culture sur buttes, il est bien difficile de comprendre ce à quoi cela fait référence. Pour mieux comprendre la permaculture et son intérêt, voici un dossier complet.

Une définition de la permaculture

Ce type de culture prône un mode de fonctionnement écologique et holistique aussi bien au niveau de l’habitat que des systèmes agricoles. La permaculture invente donc un moyen différent de fonctionner et de créer une harmonie avec la nature.

L’objectif de la permaculture est de développer des systèmes agricoles stables et autosuffisants. Cette conception du monde apparaît comme un progrès pour un monde plus juste et plus écologique. S’appuyant sur les sociétés anciennes, la permaculture revient donc sur la nécessité de conserver et développer la diversité et de veiller à la stabilité des écosystèmes naturels existant à l’heure actuelle.

Bien plus qu’une technique agricole, il faut comprendre que la permaculture représente un réel art de vivre.

La permaculture permet d'atteindre une réelle harmonie avec la nature

Pour simplifier et se laisser séduire par cette nouvelle vision de la nature, il faut connaître les trois principes autour desquels tout s’organise :

  • Prendre soin de la Terre
  • Protéger les Hommes
  • Partager équitablement les ressources

Une fois que ces trois concepts seront compris je pense que tout comme moi, vous aurez envie d’en savoir plus. Comment parvenir à ces objectifs mérite une explication complète pour adopter à votre tour la permaculture.

Prendre soin de la Terre

Pour prendre soin de la Terre, la permaculture va plus loin que le bio. L’idée est de prendre en exemple la nature elle-même. Les enseignements qu’elle va pouvoir offrir seront précieux. Une observation de cette nature permettra en effet de remarquer qu’elle possède les moyens de se défendre. Utiliser les mêmes principes à plus grande échelle pour ses forêts ou ses cultures sera un excellent moyen d’y parvenir. L’utilisation de la permaculture dans les champs montre par exemple d’excellents résultats.

La nature comme modèle va enseigner plusieurs façons de protéger la terre des cultures. Des espèces différentes apparaissent sur une même parcelle et même des variétés diverses. La biodiversité joue en faveur de la défense naturelle des cultures puisque les nuisibles vont pouvoir être gérés par des espèces animales qui apprécient ce type d’environnement. Sans avoir recours aux pesticides, la solution se trouvait sous nos yeux depuis tout ce temps !

La permaculture est un mode de fonctionnement tout à fait passionnant puisque chaque élément va profiter aux autres composantes de la nature. Les végétaux et les animaux remplissent tous des fonctions qui garantissent l’équilibre de la nature. On comprend facilement que la nature est une mécanique bien huilée puisque les déchets de certains vont servir de ressources aux autres.

La permaculture repose sur un concept fort de résilience selon lequel la nature est en mesure d’assurer sa pérennité avec des moyens divers.

Un écosystème avec ses forces

Pour que l’équilibre de la nature soit préservé, on retrouve aussi bien des animaux et des végétaux qui ensemble vont remplir une fonction importante. Les auxiliaires en sont un exemple parfait puisqu’ils vont empêcher une action néfaste de se produire. Vous pouvez notamment remarquer que les pucerons sont mangés par les coccinelles. Pratiquer la permaculture signifie donc laisser les pucerons sur les végétaux et laisser les coccinelles faire leur travail.

La permaculture enseigne que la nature possède les propres moyens de se défendre

La biodiversité est une excellente façon de gérer ses cultures. Lorsque l’écosystème retrouve sa nature, tout est parfaitement maîtrisé. Vous pourrez constater que plus la biodiversité est grande, plus les moyens de lutter contre les destructeurs de culture sont grands.

L’art d’associer les plantes de potager

La permaculture enseigne l’association des plantes pour être plus performant. Ce mode de fonctionnement permet de produire davantage à partir d’une même parcelle de terre. L’association des plantes permet également de donner les moyens aux cultures de se défendre elles-mêmes contre les invasions d’insectes et aux nuisibles.

Parmi les associations de plantes qui fonctionnent, la plus connue est celle de la milpa ou des trois sœurs. Vous allez alors associer trois plantations dans votre potager. Commencez par du maïs qui représente le tuteur autour duquel les autres plantations vont pouvoir se développer. Il est associé à des haricots grimpants qui ont la capacité de fixer l’azote atmosphérique et enfin de courge. Cet exemple montre comment obtenir un potager capable de se développer et de montrer des particularités surprenantes pour sa protection.

Plongez-vous sur les particularités des différents fruits et légumes afin de pouvoir reproduire une association de plantes qui va montrer des résultats éloquents. La jardinerie proche de votre domicile peut vous donner des conseils précieux en la matière.

Un élément naturel pour plusieurs fonctions

Dans la nature, chaque plantation va remplir plusieurs rôles. Vous devrez suivre ce principe pour pouvoir réussir en permaculture. Pour comprendre ce principe, vous pouvez facilement vous rendre compte qu’un arbre est en mesure de remplir une multitude de fonctions :

  • La production de biomasse au travers des feuilles des arbres
  • Cette biomasse va par la suite créer un paillage naturel présent pour enrichir et transformer la terre. La biomasse va nourrir le sol mais aussi la faune comme le ver de terre ainsi que les végétaux qui se trouvent autour de l’arbre.
  • L’arbre produit de la nourriture aussi bien au travers de ses fleurs, ses fruits et ses feuilles
  • Offrir de l’ombre et protéger contre les éléments, notamment le vent. L’arbre va représenter une excellente protection pour le potager.
  • Produire des principes actifs naturels. Utiles pour les infusions, les sirops ou autres remèdes naturels, l’arbre est garantie de la bonne santé.
  • Servir de bois de chauffage
  • Capter le carbone
  • Fixer l’azote indispensable pour un sol riche
  • Lutter contre les glissements de terrain
  • Offrir aussi bien un lieu de vie que de la nourriture pour l’ensemble des espèces qui constituent la biodiversité
  • Participer au développement des nappes phréatiques

L’arbre représente la plantation qui offre le plus, remplit le plus de fonctions dans la nature. Vous pouvez ainsi comprendre que chaque choix que vous allez faire dans votre jardin ou dans votre potager va avoir un impact énorme. A partir de ces observations, vous pourrez mettre en place une véritable stratégie pour parvenir au meilleur écosystème à domicile.

Des déchets qui deviennent des ressources

Cet aspect de la permaculture va être très intéressant car vous n’allez plus considérer les déchets de la même façon. Le compost est très utile dans le potager. A partir des déchets de l’alimentation, des cultures, une nouvelle terre très riche va pouvoir être produite. Le compost de jardin ou le compost de fumier peuvent être créés à partir de déchets organiques.

Le mulch est également très connu en permaculture donc vous devez vous familiariser avec cette notion. Cette couverture de sol peut être créée dans deux buts précis :

  • Améliorer le sol : la paille
  • Participer à la biodiversité : les galets, les minéraux

 

Vous devez une nouvelle fois observer la nature. En effet, le sol n’est jamais à nu donc vous devez reproduire la même chose pour votre projet. Optez pour le mulch idéal, à base de humus, de paille ou d’autres éléments naturels. Vous allez pouvoir protéger le sol contre les conditions climatiques qui peuvent varier tout au long de l’année. Aussi bien en hiver qu’en pleine canicule en été, cette précaution sera très utile.

Le mulch protège également une terre vivante. Toute la vie qui s’organise au niveau des sols va pouvoir être préservée grâce à cette précaution. La biodiversité va pouvoir être conservée grâce au mulch.

Le permaculture design

En vous intéressant à la permaculture, vous allez découvrir que le design possède une importance capitale. Prendre en compte l’espace, le climat et les particularités de l’endroit est essentiel pour réussir son jardin ou son potager.

L’objectif est d’être le plus efficace possible avec le minimum d’investissement ou de travail. Le potager s’organise donc à partir d’un certain design pour avoir tout à portée de main. Ses légumes et ses herbes aromatiques se trouveront au même endroit pour pouvoir cuisiner facilement.

Le permaculture design enseigne comment utilsier l'espace pour obtenir les meilleurs résulats

Le permaculture design repose sur le principe de zonage. Vous allez délimiter votre terrain en zones et décider ce que vous allez mettre sur chaque zone. L’organisation doit également être au rendez-vous avec une zone zéro qui représente la maison et des zones éloignées correspondant aux besoins très rares en matière de jardinage ou de potager.

Prendre soin de l’homme

Habitat, énergie, nourriture et culture, ces deux grands principes de la permaculture peuvent être appliqués à tous les domaines de la vie. Pour prendre soin de l’homme, il faut s’assurer que ses besoins sont entièrement satisfaits. Lorsque cette règle est suivie, l’environnement va pouvoir se développer de la meilleure des façons.

L’autosuffisance en permaculture

L’auto-suffisance consiste à gérer soi-même ses besoins. Être capable de veiller à une entière satisfaction de tous ses besoins est un défi réalisable. Facile à atteindre, il suffit de mettre en avant le bien-être immatériel. Vous devez prendre soin de vous en respectant les autres. Votre production et votre consommation ne doit pas influer sur les autres. L’utilisation des ressources matérielles doit donc se faire de façon mesurée.

La responsabilité personnelle peut être apprise pour trouver les moyens de subvenir à ses besoins. Ne plus compter sur les autres permet de mieux comprendre l’importance de sa propre production. Cette responsabilité est également présente au niveau des impacts sur l’environnement. L’autosuffisance évite d’accuser les autres en ce qui concerne la production et la transformation des déchets. Cet aspect de la permaculture permet une prise de conscience importante et de changer les comportements.

Améliorer son fonctionnement en groupe

 

Une fois que l’autosuffisance a été apprise, la permaculture propose de développer ce mode de fonctionnement au sein d’un groupe. Prendre soin de l’homme signifie également comprendre que les forces émanent du groupe puisque chaque membre va pouvoir apporter pour l’ensemble. Les profits vont donc à tous et chacun assume une part de responsabilité dans sa protection de l’environnement.

La permaculture apprend à dépasser les difficultés en parvenant à déceler les opportunités qui se présentent. Au sein d’un groupe, chaque élément va pouvoir servir à tous. A votre niveau, cela signifie que vous n’allez pas vous concentrer sur les plantations qui présentent des difficultés mais que vous allez plutôt réfléchir sur les opportunités que la situation vous offre. De cette façon, votre jardin ou votre ferme vous offrira toujours le meilleur.

Partager équitablement

En période de récoltes abondantes, la permaculture enseigne à partager avec les autres. Vous devez vous servir de vos ressources selon vos besoins et mettre le reste à disposition des personnes qui sont en carence. Partager signifie aussi comprendre que chacun doit s’imposer des limites dans les ressources qu’il peut utiliser.

Produire de façon mesurée pour pouvoir partager équitablement les ressources

Lutter contre une consommation excessive

Un arbre fruitier est bien plus productif que les besoins réels de son propriétaire. Au lieu de perdre les fruits de son verger, le partage doit devenir un véritable réflexe. Vous devez fonctionner de la même façon pour votre potager qui peut produire plus que ce que vous pouvez consommer. Il sera donc logique de partager avec des jardiniers qui n’ont pas connu de récoltes aussi productives.

Les résultats ne sont pas les mêmes chez un producteur ou chez un autre puisqu’il faut prendre le temps de disposer ses semences sur une terre fertile et attendre de voir ses plants pousser. Il faudra ensuite récolter les fruits de son travail. La production de chacun est donc limitée. Pour relever ces limites, le partage conseillé par la permaculture est la solution.

Adopter un nouveau mode de consommation

La consommation à outrance doit donc être abandonnée car elle possède un impact direct sur l’environnement. Elle empêche également de pouvoir prendre soin des Hommes de façon équitable. Les inégalités sont telles que la permaculture devient le moyen de retrouver un équilibre pour tous. L’extinction de certaines espèces animales ou végétales montre que le comportement humain génère une destruction des ressources humaines.

Le modèle de consommation actuel ne peut plus être conservé à terme. Il faut donc apprendre la mesure et la sobriété en matière de consommation. Il n’est pas utile de produire davantage que les besoins réels. Parmi les décisions à prendre, il faudra donc déterminer à quel niveau la production est suffisante pour éviter tout manque.

Le bon équilibre doit être trouvé au niveau personnel pour que chacun puisse montrer l’exemple aux autres. Il ne faut pas sans cesse attendre que les autres fassent des efforts mais commencer par faire des efforts de son côté. La permaculture demande de prendre ses responsabilités pour avancer en matière d’agriculture. A votre niveau, vous pouvez prendre les bonnes décisions pour votre jardin et votre potager.

Cinq livres pour démarrer en permaculture

Pour mieux comprendre la permaculture et s’en inspirer dans sa vie quotidienne, des livres excellents ont été écrits sur le sujet. Plongez-vous dans ces lectures pour pouvoir adopter ce nouveau mode de vie.

Introduction à la permaculture de Bill Mollison

Cet ouvrage représente une belle entrée en matière. Pour mieux comprendre la permaculture, il constitue la parfaite lecture. Les grands principes y sont repris ainsi que des exemples concrets pour pouvoir comprendre comment s’y mettre à son tour dans son jardin ou sa ferme.

Permaculture, guérir la terre, nourrir les Hommes de Perrine et Charles-Hervé Gruyer

Ce livre relate la transformation de la ferme biologique du Bec Hellouin grâce à la permaculture. Connue au niveau international, ce livre donne une image intéressante de ce que la permaculture peut offrir. Présentant de façon détaillée les techniques qui ont été utilisées pour cette transformation, vous pourrez vous en inspirer directement pour votre projet.

La permaculture au jardin mois par mois de Damien Dekarz

Véritable guide, ce livre est incontournable pour appliquer les principes de la permaculture dans son jardin. Il suffit de suivre les règles tout au long de l’année pour modifier son comportement. Grâce à des idées pour chaque mois, vous allez pouvoir transformer complètement votre façon de jardiner.

Mon petit jardin en permaculture : durable, esthétique et productif ! de Joseph Chauffrey

Parfait pour démarrer en permaculture, cet ouvrage est une invitation dans le jardin de l’auteur pour découvrir ses actions. Opérant une véritable transformation, vous allez pouvoir suivre le même exemple pour faire de votre jardin un espace plus productif. L’optimisation de l’espace et l’adoption de la philosophie de l’autosuffisance y sont détaillées pour que vous puissiez comprendre comment y parvenir à votre tour.

Le traité Rustica de la permaculture chez Rustica Editions

Pour réaliser ce guide complet, plusieurs auteurs se sont réunis pour traiter de la permaculture sous tous ses aspects. Cet ouvrage représente la véritable bible sur le sujet et doit se trouver chez toute personne qui souhaite voir son jardin et la culture de la même façon. Avec des thèmes variés comme l’adoption de la permaculture au quotidien mais aussi la permaculture sociale ou encore les étapes pour créer sa propre ferme, tout est clairement explicité et illustré par des centaines de photos pour suivre le mode d’emploi pas à pas.

Written by 2020horizon